#StayAtHome et découvrez la culture queer! En raison des temps difficiles où nous devons limiter les contacts sociaux, notre temps libre est limité à nos quatre murs ! C’est pourquoi nous voulons vous montrer des conseils pour des articles, des portraits, des interviews ou des documentaires dans les jours et les semaines à venir! Vous trouverez ici notre liste avec tous les articles publiés.


Bien qu’ayant des origines et des cultures différentes, nous sommes tous unis sous le drapeau européen, même si l’UE, dans sa constitution actuelle, ne donne pas la meilleure image d’elle-même. Beaucoup de gens ont intérêt à ce que nous soyons tous censés aller de mieux en mieux. De nombreux droits et changements ont été conquis et, par conséquent, des fusions et des institutions ont été mises en place. Aujourd’hui, nous célébrons la journée de l’Europe, 63 ans après la création de la Communauté économique européenne.

La Journée de l’Europe, qui a lieu le 9 mai de chaque année, célèbre la paix et l’unité en Europe. Cette date marque l’anniversaire de la « déclaration Schuman », un événement historique. Lors d’un discours prononcé à Paris en 1950, Robert Schuman, né au Luxembourg, le ministre français des affaires étrangères de l’époque, a exposé son idée d’une nouvelle forme de coopération politique en Europe, qui rendrait impensable une guerre entre les nations européennes.

Sa vision était de créer une institution européenne qui mettrait en commun et gérerait la production de charbon et d’acier. Un traité créant un tel organe a été signé un peu moins d’un an plus tard. La proposition de Schuman est considérée comme le début de ce qui est aujourd’hui l’Union européenne.

 

Qu’a fait l’Union européenne pour les LGBTIQ ?

Ces cinq dernières années, l’Union européenne a continué à investir dans les droits LGBTIQ+. Elle a publié une liste d’actions pour faire progresser l’égalité LGBTI, dans le but d’accroître l’acceptation sociale des personnes LGBTI et leur inclusion dans la politique de l’UE et des pays candidats dans les domaines de la non-discrimination, de l’éducation, de l’emploi, de la santé, de la libre circulation, de l’asile, du discours et des crimes haineux, de l’élargissement et de la politique étrangère. Pour les années à venir, l’UE continuera à mettre en œuvre cette liste. En outre, des initiatives spéciales ont été prises pour l’Euro Pride 2017 et IDAHOBIT 2016. La Cour européenne a également voté en faveur de la liberté de circulation des couples homosexuels en 2018, permettant à tout citoyen de l’UE de bénéficier du droit au regroupement familial. Cette même année, il a été décidé que les demandeurs d’asile ne doivent pas subir de tests spéciaux pour valider leur orientation sexuelle. Une grande enquête a également été lancée afin d’obtenir plus de données sur les personnes LGBTIQ+ en Europe. L’UE a également des projets ambitieux en matière de protection et de discrimination, de violence, de crimes et de discours haineux, de liberté de circulation, de familles arc-en-ciel, de réfugiés et de demandeurs d’asile LGBTIQ+, d’éducation, de santé, de droits de l’homme, en particulier pour les personnes trans et intersexuelles, de droits LGBTIQ+ en dehors de l’UE, de soutien à la société civile et au Brexit. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux articles suivants :
 
 

LGBTIQ au niveau européen

Nous avons parcouru un long chemin depuis lors et, en cours de route, différentes organisations ont été fondées pour défendre les droits des personnes LGBTIQ+ au niveau international :

 

  • Le European Parliament Intergroup on LGBTI Rights: Ce groupe de membres du Parlement européen suit les travaux de l’Union européenne en accordant une attention particulière aux personnes LGBTIQ+ dans les États membres de l’UE et au-delà, tout en assurant la liaison avec les groupes de la société civile pour relayer leurs préoccupations au niveau européen. Marc Angel, député européen du Luxembourg, qui est également membre de Rosa Lëtzebuerg, est actuellement coprésident de l’intergroupe.
  • La European Union Agency for fundamental rights : L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) avait inclus une partie spécifique dans la Charte des droits fondamentaux de l’UE pour couvrir les droits LGBTIQ+. La FRA organise en 2013 et en 2019 une enquête à l’échelle européenne pour identifier comment les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres vivant dans l’Union européenne vivent la réalisation de leurs droits fondamentaux. Le deuxième cycle de l’enquête (EU-LGBTI II) est actuellement en cours, et les résultats seront publiés en 2020. Elle permettra de recueillir des données comparables afin de comparer les résultats avec ceux de l’enquête précédente. Rosa Lëtzebuerg a été chargée, en tant que partenaire local, de distribuer cette enquête au Luxembourg.
  • ILGA-EUROPE: La plus ancienne organisation importante est l’Association internationale des lesbiennes, gays, bisexuels, trans et intersexuels, qui s’est établie en Europe en 1996. ILGA-Europe défend les droits de l’homme et l’égalité, les litiges stratégiques et tente de renforcer le mouvement LGBTIQ+ en Europe. L’une de leurs caractéristiques les plus connues est la carte annuelle de l’arc-en-ciel, qui permet de noter les pays en fonction de leurs politiques et stratégies pro-LGBTIQ+. Le Luxembourg s’est classé troisième en 2019, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. Rosa Lëtzebuerg est membre d’ILGA-Europe depuis de nombreuses années et contribue chaque année au rapport annuel en fournissant des informations sur la situation de la communauté LGBTIQ+ au Luxembourg.
  • EPOA: L’association European Pride Organization a été fondée en 1991 dans le but spécifique de promouvoir les Prides des lesbiennes, des gays, des bisexuels, des transsexuels et des intersexuels au niveau paneuropéen. Elle essaie également de donner du pouvoir et de soutenir les organisations de Pride locales et nationales en tant que célébration, mais aussi en tant que mouvement vital des droits de l’homme. L’EPOA facilite la mise en réseau, le partage des compétences, les formations, les séminaires et les webinaires pour tous ses membres. L’EPOA donne au titulaire de la licence de l’Europride, qui sera organisée chaque année par un membre de l’EPOA. Malheureusement, l’Europride de cette année à Thessalonique est annulée en raison de la crise du Covid 19. Au lieu de cela, la Global Pride aura lieu en direct en coopération avec l’Interpride. Rosa Lëtzebuerg, respectivement Luxembourg Pride, est impliquée dans ce projet et contribuera au contenu.
  • TGEU: En 2005, deux nouvelles organisations ont vu le jour. L’une d’entre elles est Transgender Europe (TGEU), qui vise à créer un changement au niveau européen afin d’améliorer la vie des personnes transgenres au niveau local. Elles représentent cette communauté sur le plan politique et public, tout en défendant leurs droits humains.